Ça y est. Nous avons pris notre courage à deux mains et décidé de plonger…

Parmi les pratiques gagnantes qui nous inspirent et qui sont à la base du modèle d’atelier d’écriture proposé par le TCRWP, il y a l’importance de travailler en collégialité. Il y a aussi la modélisation et l’apprentissage par les pairs. C’est dans cette optique que nous vous proposerons ici des vidéos, en français, démontrant différents aspects de l’atelier d’écriture.

Créer une communauté de pratique où les enseignants travaillent ensemble pour apprendre les uns des autres et réfléchissent ensemble pour raffiner leur compréhension commune permet aux élèves de devenir plus compétents, puisqu’ils bénéficieront d’enseignants plus compétents. J’ai la chance d’être entourée d’enseignants qui partagent une même vision et qui poursuivent un but commun. Quand je vais cogner à la porte de Jacynthe, le travail d’une élève à la main et la tête pleine de questions, je sais que notre conversation m’amènera plus loin, nous permettra de réfléchir ensemble et de regarder le travail de l’élève avec une autre perspective, pour mieux cerner les besoins et les actions à prendre. Quand les enseignantes de différents niveaux se rencontrent pour discuter pédagogie, je sais que nous pouvons amener une plus grande cohérence dans le travail que nous faisons pour les enfants en partageant une vision commune de notre rôle. Quand on se retrouve, avec Lyne, Robert, Catherine, Claire et les autres, pour partager nos coups de coeur en littérature jeunesse et nos bons coups en classe, j’enrichis ma pratique et je reviens en classe remplie de nouvelles ressources et de motivation. Quand, au cours d’une loooonngue conversation téléphonique avec Isabelle, je discute du succès ou de l’échec de la leçon du jour, de la gestion des petits groupes d’élèves, ou de nouvelle idées, je réfléchis, je trouve des solutions, j’apprends. Quand je discute avec Marlyn, jusqu’au petit matin, des pédagogues qui nous inspirent et de notre façon d’apporter notre couleur et notre personnalité dans notre enseignement, je valide mes choix pédagogiques et j’améliore mes façons de faire.

Allington (2002) soutient que les enseignants exemplaires s’engagent dans une pédagogie qui favorise le modelage et la démonstration des stratégies utiles aux élèves. Ce qui est bon avec les élèves vaut aussi pour nous! Visiter une autre classe, même d’un autre niveau, pour regarder une autre personne enseigner, me permet d’ajuster ma pratique et de mieux cerner mes propres forces et mes défis. Lorsque je suis allée dans la classe de Karen, enseignante de maternelle, alors qu’elle travaillait l’oral réflexif avec ses élèves, j’ai pu beaucoup mieux comprendre les stratégies efficaces pour permettre aux élèves de s’exprimer librement et de gérer eux-mêmes la conversation dans le calme et le respect. J’avais lu sur le sujet, déjà. Mais maintenant, je m’inspire de Karen lorsque j’anime des lectures interactives avec mes élèves, et cela me permet de pousser la réflexion à un meilleur niveau.

Enseigner à un autre groupe d’élèves (refaire une leçon donne une autre belle occasion de s’exercer et de s’améliorer) et regarder une autre enseigner me permet d’élargir mon champ de connaissances. Lorsque j’observe, cela me permet de prendre du recul et m’amène à penser aux prochains pas que j’aurai à faire. Aussi, une observation suivie d’un échange permet, comme un entretien avec un élève, de s’exercer et de recevoir une rétroaction immédiate. Se regarder, c’est pénible… on voit tous nos défauts, nos maladresses. Cela demande beaucoup d’humilité et d’autodérision, mais lorsque c’est fait dans un climat de confiance absolue et d’apprentissage, cela peut être tellement riche.

Apprendre avec les autres nous permet de nous dépasser. Lorsque je prépare une leçon que d’autres vont observer, je suis plus consciente de chaque geste, chaque mot. Quand je regarde une vidéo ou une enseignante, je peux me concentrer sur sa préparation, sa façon d’aborder une leçon (connexion), la clarté de son point d’enseignement, les méthodes qu’elle choisit pour enseigner (démonstration, enquête, modelage …), observer l’engagement des élèves, son attitude …

L’observation est un moteur puissant. Elle constitue une étape importante pour passer à l’action et prendre en main son développement professionnel. Chaque fois que je vois l’atelier d’écriture en action, j’apprends! Chaque occasion d’échange et de réflexion me fait grandir. Nous n’avons pas la prétention d’être des Amanda Hartman ou des Yves Nadon, mais cette page est notre petite contribution à cette belle communauté de pratique qui nous inspire.

Mini-leçon : Écrire des textes informatifs, chapitre par chapitre, 1re année

Mini-leçon:  textes narratifs, Écrire des récits inspirés de nos petits moments, 1re année, atelier 9

Mini-leçon: textes narratifs, fiction réaliste, 1re année, atelier 1

Amanda Hartman : entretien pour aider l’élève à trouver des idées

 

Entretien avec Arielle, 5 ans

https://www.youtube.com/watch?v=N_C2lcDYao4&feature=youtu.be

Critiques littéraires

Pour voir d’autres exemples : https://vimeopro.com/cstl/critiques-litteraires