Recherche

Les ateliers d'écriture et de lecture au primaire

Inspiré de la démarche des Units of Study du TCRWP

Catégorie

Suggestions littéraires

Nous ne sommes pas des critiques littéraires, mais parce qu’il faut lire et faire lire pour enseigner l’écriture, parce qu’on se passionne aussi pour la lecture et parce qu’on adore les livres, les auteurs et les illustrateurs, tout simplement, nous vous présentons des suggestions et des coups de coeur littéraires parmi les nouveautés présentées par les maisons d’édition d’ici et d’ailleurs. Parfois en lien avec l’atelier d’écriture, parfois pas…

S’inspirer des grands auteurs pour écrire, ou comment Connor McDavid inspire des milliers de petits joueurs de hockey

Un article de Martine Arpin

Mon fils adore le hockey. Il joue au hockey depuis qu’il a quatre ans. Depuis des années, donc, des entraineurs lui ont enseigné et montré les habiletés et les règles de ce sport, pour lui permettre de se développer comme joueur. Tous les jours, il est sur la patinoire: il pratique ses feintes, ses lancers, son coup de patin. Il regarde des parties de hockey avec son père et sa sœur (et parfois avec sa mère aussi, mais moi, j’aime bien mieux le regarder, lui, jouer!). Grâce à la technologie, il recule parfois la séquence pour visionner à nouveau certains jeux impressionnants. Il écoute des émissions qui parlent de son sport. Il est aussi à un « clic » des vidéos de ses joueurs favoris, les meilleurs de la ligue, qui jouent, s’exercent ou font des démonstrations d’habiletés exceptionnelles. Il les observe souvent. Il s’en inspire ensuite sur la patinoire, dans la rue, dans la cour, dans sa chambre, dans le corridor… Il ne jouera probablement jamais dans la ligue nationale, heureusement qu’il a un plan b (ne lui dites pas que j’ai écrit ça!), mais il développe une passion grâce aux modèles qui l’entourent.

Lire la suite

L’amour à travers les yeux de Matt de la Peña

Un article de Martine Arpin

En lecture, nous travaillons avec les élèves les stratégies de compréhension du langage littéraire. Plus les lecteurs évoluent, plus les livres qu’ils lisent sont étoffés, moins les éléments sont explicites et plus le langage utilisé peut amener des confusions. Les élèves sont capables de décoder les mots qu’ils lisent, mais peuvent avoir de la difficulté à en comprendre le sens. Dans les textes narratifs, nous enseignons aux élèves à porter attention à la façon dont l’auteur s’amuse à jouer avec les mots de façon inventive, à s’arrêter, remarquer et comprendre son intention. Nous les encourageons à relire, visualiser le sens en jouant la scène, discuter avec un partenaire. Nous leur enseignons à comprendre les comparaisons en réfléchissant au texte, à l’ambiance créée et à l’intention de l’auteur, à remarquer quand un mot est utilisé dans un autre sens que celui pour lequel nous avons l’habitude de l’utiliser, par exemple dans les expressions et les métaphores.

Nous pouvons aussi enseigner aux élèves à lire ce genre de textes comme des auteurs. Ils peuvent penser aux différentes stratégies apprises en écriture et remarquer leur présence dans les livres qu’ils lisent. À l’inverse, ils peuvent aussi s’inspirer des différentes façons dont les auteurs utilisent le langage littéraire pour tenter de le faire eux aussi dans leurs textes, en essayant de nommer ce que l’auteur fait et son intention. Par exemple, on pourrait s’attarder aux comparaisons pour montrer une émotion, à la répétition pour marquer une action importante, aux allitérations pour donner de la musicalité, au choix des expressions pour montrer le temps qui passe… Cet aller-retour entre leurs lectures et leur travail d’auteur contribue au transfert des apprentissages et permet d’approfondir la compréhension du langage littéraire, une habileté dont ils auront de plus en plus besoin en grandissant comme lecteurs.

Les élèves sont invités à s’exercer souvent, dans leurs lectures et dans leurs écritures personnelles, lors des ateliers de lecture et d’écriture.

Parfois, certains sujets ou éléments se prêtent bien, aussi, à une mise en contexte commune. Dans le cadre de la St-Valentin (mais ça aurait pu aussi être dans une étude sur la poésie, à la fête des mères ou des pères, dans une thématique d’amitié…), suite à la lecture de l’album Amour (Matt de la Peña, D’eux), nous avons réalisé une écriture partagée. Nous avons lu l’album une première fois, pour le découvrir, pour s’imprégner de sa beauté. Puis, nous l’avons relu avec une intention précise: porter attention à la façon dont cet auteur utilise le langage littéraire. Nous avons discuté en groupe des différentes façons dont l’auteur a montré l’amour, sans jamais utiliser les mots j’aime ou je t’aime. Nous avons observé qu’il a plutôt décidé de montrer différentes situations où l’on peut ressentir l’amour, d’illustrer différents moments où l’amour est présent, en utilisant un vocabulaire précis, évocateur et imagé. Nous avons porté attention à son utilisation du langage littéraire (comparaisons, personnification, expressions, utilisation inventive des verbes…). Nous avons pensé à ces situations et ces moments de leurs vies où ils ressentent l’amour de leurs parents. À partir des cinq sens, les élèves ont trouvé différentes façons de montrer cette émotion. Ensuite, chacun a choisi les phrases qu’il voulait écrire pour sa famille.

Un beau message d’amour loin des « Tu es belle comme une fleur. Je t’aime grand comme le ciel… » et compagnie (des messages tout simples qui font autant plaisir au cœur de maman, évidemment). L’avantage, c’est qu’en réinvestissant directement les notions travaillées en lecture et en écriture dans un contexte collectif d’écriture partagée liée à un événement à souligner plutôt que de faire une activité « à part » pour cet événement, nous favorisons le transfert en donnant une autre occasion aux élèves de s’exercer à l’oral et à l’écrit, et nous leur offrons un étayage supplémentaire pour mieux comprendre l’enseignement afin qu’ils puissent ensuite l’utiliser de façon autonome.

Stratégies tirées de: Units of Study for Teaching Reading, Bigger Books Mean Aming Up Reading Power, Heinemann.

Amour, Matt de la Peña, Éditions D’eux, Sherbrooke, 2019

Réflexion sur la diversité et la variété dans notre bibliothèque de classe

Un article de Marlyn Grant

Dernièrement, on entend beaucoup parler de l’importance de la diversité dans la société. Cela ne fait pas exception quand on pense à notre bibliothèque de classe, aux lectures que nous lisons à nos élèves, aux livres que nous leur suggérons bref, à ce que nous leur mettons entre les mains. Suite à mes formations, à mes lectures et à des discussions cet été, voici une courte réflexion sur le choix de mes lectures à mes futurs élèves, et ce que je mettrai dans leur bac de livres personnel. Lire la suite

Liste de livres modèles

Voici une liste de livres modèles présentés lors d’une conférence sur l’atelier d’écriture au Salon du livre de l’Estrie et à la Conférence pédagogique annuelle des éducateurs francophones du Manitoba 2017 .

Ces idées s’ajoutent aux textes suggérés dans les modules publiés chez Chenelière éducation.

Les niveaux et modules indiqués ne sont que des suggestions. Les livres que l’on présente aux élèves doivent refléter d’abord les procédés enseignés, mais aussi nos goûts, nos choix littéraires. Des livres peuvent très bien convenir à des élèves de différents niveaux…

 

Maternelle

La petite truie, le vélo et la lune, P. Dubé, les 400 coups.

http://www.lbrs.ca/2mET29LP

Un train passe, D. Crews, École des Loisirs

http://www.lbrs.ca/2mDijLEY

 

Textes narratifs

Premier cycle, un petit moment parfait:

La ruelle, C. Comtois, D’Eux

http://www.lbrs.ca/2mEV0pg1

Un autre joli petit moment:

Chanter dans le noir, C. Woodward, la Courte Échelle

http://www.lbrs.ca/2mET8dPX

Une série qu’on aime:

La série de Billy, C. Valckx, École des Loisirs

http://www.lbrs.ca/2mDijKIr

2e année ou 2e cycle , un récit avec des procédés intéressants:

Un grand jour de rien, B. Alemagna, Albin Michel

http://www.lbrs.ca/2mDjklq6

Un livre qu’on n’avait pas lors de cette soirée mais un narratif idéal pour le 3e cycle:

La grande peur sous les étoiles, J. Hoestlandt, Syros

http://www.lbrs.ca/2mEJ5leF

Textes informatifs

La série National Geographic, chez Scholastic, dont:

Les requins, A. Schreiber

http://www.lbrs.ca/2mCskbtA

Les suricates, L. Marsh

http://www.lbrs.ca/2mCskflf

Et pour les grands (n’a pas été présenté):

Les autochtones d’Amérique du Nord, S.N. Paleja, Bayard Jeunesse

http://www.lbrs.ca/2mET3mtm

Textes d’opinion

Pour favoriser les discussions, l’échange d’opinions à l’oral:

Prune et Perlette, V. Le Normand, D’Eux

http://www.lbrs.ca/2mEV0peo

Ohé, petite fourmi!, P. Hoose, de La Martinière

http://www.lbrs.ca/2mEI0Icf

Pour la voix convaincante;

J’ai tout un livre pour toi, M. Watt, Scholastic

http://www.lbrs.ca/2mBu2Cgc

Les dragons adorent les tacos, A.Rubin, Les malins

http://www.lbrs.ca/2mET73CQ

2e et 3e cycle;

Les questions de l’heure, M. Faranda, Erpi

https://pearsonerpi.com/fr/primaire/litteratie/les-questions-de-lheure-12408

 

Des livres pour aider à développer une communauté d’apprentissage forte sur les plans affectifs et relationnels

En lien avec l’article « Développer une communauté d’apprentissage saine sur les plans émotifs et relationnels », que vous pouvez trouver ici: Créer une communauté d’apprentissage saine sur les plans affectifs et relationnels

Une courte liste, bien incomplète évidemment… Lire la suite

Pablo trouve un trésor, A.Poulin et I.Malenfant, 400 coups

Pablo trouve un trésor, A. Poulin et I.Malenfant, 400 coups.

L’odeur nous pique le nez. On entend les voix des enfants, et de ce Grand Sale. Impossible de rester indifférent, dès les premières images, dès les premiers mots. Une boule dans le ventre qui ne s’estompe pas, page après page. Une fin espérée. Que de possibilités… d’apprécier les qualités littéraires, oui, mais surtout de découvrir une vie qui semble si loin de nous, qu’on aimerait peut-être mieux ne pas connaître, mais qui est si essentielle à aborder avec les élèves.

MA

Pablo trouve un trésor, Isabelle Malenfant

http://www.lbrs.ca/2mET29L8

Le jardin d’Abdul Gasazi, C. Van Allsburg, D’Eux

14232420_605006066334774_2070585291532889306_n

Le jardin d’Abdul Gasazi, Chris Van Allsburg, D’eux, 2016

Un magnifique album dans tous les sens du terme… la texture, le ruban, les dorures, oui, mais, d’abord et avant tout un texte et des illustrations superbes. Beau, intrigant, enveloppant… jusqu’au dernier point! Parce que les grands aiment aussi les albums riches quand on leur en présente. Un texte modèle parfait pour l’atelier d’écriture.

MA

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑