IMG_5342

Un article d’ Isabelle Robert

Ça y est! L’année scolaire est terminée! Une autre… Que ça passe vite! Dix mois avec CE groupe d’élèves. Ils sont NOS élèves. On les connait par cœur. Ils nous connaissent par cœur aussi. Ils sont dans nos conversations à la maison. Ils sont dans nos préoccupations lorsqu’on de s’endort le soir. Ils font partie de notre vie.

Ils font tant partie de notre vie qu’à chaque année, on ne peut que donner le meilleur de nous même. Le meilleur de ce qu’on connait de la pédagogie! Le meilleur de ce qu’on connait de l’enseignement. Les élèves le méritent. Tous! C’est alors qu’on prend du recul et qu’on évalue notre année, comme avec une liste de vérification. Qu’est-ce que je fais de bien dans mon enseignement? Qu’est-ce que je réussis très bien ? Et bien sûr, quels sont mes défis? Pour l’atelier d’écriture, ma liste de vérification peut ressembler à ceci:

 

Je vérifie si…

-J’ai développé le goût d’écrire chez mes élèves. La période d’écriture est une période agréable et attendue par l’ensemble de mes élèves. Par les mots choisis et mon attitude, j’ai transmis ma passion des livres et mis en valeur le travail d’auteur.

-J’ai trouvé le moyen de faire écrire les élèves souvent, voir même, tous les jours. La routine de la classe a permis de réserver une période d’écriture et j’ai su protéger ce temps. Les élèves ont donc écrit beaucoup.

-J’ai enseigné plusieurs genres littéraires afin de faire découvrir les différents univers des auteurs aux élèves. Avec de l’enseignement explicite, j’ai développé les habiletés des élèves à écrire des textes narratifs, informatifs, d’opinion et même plus.

-J’ai développé l’autonomie des élèves par mon enseignement et par l’organisation de la classe. Les élèves gèrent bien le matériel, ils consultent les tableaux d’ancrage quand ils en ont besoin, ils utilisent les stratégies enseignées de façon autonome et connaissent bien les étapes du processus d’écriture.

-J’ai offert une rétroaction régulière et spécifique avec chacun. Lors des entretiens et de l’enseignement de petits groupes, j’ai procédé de façon précise et positive.

-J’ai fait progresser l’ensemble de mes élèves.  Mes observations régulières et précises m’ont permis de faire de bons choix d’enseignement pour faire progresser mes élèves dans l’acquisition de grandes habiletés. J’ai donné de petits conseils pour les aider à mettre en application ces grandes habiletés. J’ai tenu compte de ce qu’ils sont prêts à apprendre.

-J’ai pris du temps pour échanger avec mes collègues. Du temps pour partager, planifier, s’aider… La force de l’équipe pour faire avancer tous et chacun.

-…

Comme pour les élèves, me fixer des buts me stimule. J’ai en tête des objectifs pour l’an prochain. Je veux faire encore mieux. Mon expérience de cette année me servira pour ce qui s’en vient. Chaque année, je fais un pas de plus, un pas en avant vers la voie que j’emprunte. Pour ça, je devrai continuer d’apprendre… mais j’aime apprendre.

Qu’on le veuille ou non, ce regard vers l’arrière nous amène à regarder vers l’avant et nous incite à nous préparer à ce qui s’en vient. Mes élèves continueront leur chemin et mes tableaux d’ancrage suivront. Oui! L’an prochain, je les prêterai à un prof du niveau suivant. Les élèves pourront donc encore se référer à ces tableaux d’ancrage qui représentent ce qu’ils ont appris cette année et feront des liens avec ce qu’ils apprendront. J’ai déjà hâte de les voir revenir en classe pour me montrer ce qu’ils auront accompli en tant qu’auteurs!

Ce temps d’arrêt est idéal pour me ressourcer. Certes, il y a le Teacher’s College qui m’attend et des ouvrages pédagogiques qui s’empilent sur ma table de chevet, mais il y a plus! Je veux lire des romans pour étancher ma soif de lectrice car trop souvent, le soir, le sommeil m’appelle après seulement deux pages. Je veux profiter de l’absence d’horaire le plus souvent possible. Je veux passer du temps avec mes enfants, ma famille. Je veux aussi voir mes amies sur le bord de la piscine et placoter de tout et de rien en buvant tranquillement un bon Mojito.

Tout ça fera de moi une enseignante prête à relever de nouveaux défis. Prête à accueillir une vingtaine d’élèves avec leur bagage, leurs défis, leurs intérêts… Ils seront dans mes conversations à l’heure du souper et occuperont mon esprit quand je m’endormirai. Ils seront MES élèves et feront partie de ma vie! Et pour eux, je donnerai le meilleur de moi-même avec tout ce que je connais de mieux de l’enseignement!

 

IMG_5340