Plusieurs se demandent s’il est possible de d’intégrer les ateliers d’écriture et/ou de lecture à leur fonctionnement avec les 5 au  quotidien. Voici une opinion sur le sujet. On ne détient pas la vérité vraie, il n’y a jamais, dans la vie, de réponse unique, mais comme on nous le demande souvent, la voici…

Dans ma classe il y a, 4 fois par semaines, 20 minutes de centres de littératie (étude de mots, lettres, sons, calligraphie, orthographe, histoire à écouter, vocabulaire…), il y a des lectures partagées et des lectures interactives. 4 fois par semaine, il y a aussi 45 à 60 minutes réservées à l’atelier de lecture (leçon explicite, pratique guidée, lecture à soi, lecture à deux, retour) et 45 à 60 minutes consacrées à l’atelier d’écriture. Lorsque les élèves font de la lecture à soi ou à deux, et lorsqu’ils écrivent durant 30 à 40 minutes de façon autonome, je peux faire des entretiens individuels et de l’enseignement en petits groupes. Je n’ai donc pas besoin d’un temps de « 5 au quotidien » car la structure des ateliers de lecture et d’écriture me permet d’arriver à mes fins d’une façon qui est, pour moi, plus intéressante et pertinente , d’une façon qui me rejoint plus. Pour moi, les 5 au quotidien, c’est une des façons de gérer sa classe pour pouvoir faire de l’enseignement individuel ou en petits groupes, et d’organiser certains dispositifs en lecture, mais qui ne vise pas l’enseignement explicite spécifique avec toutes ses composantes concentrées à un apprentissage. C’est un temps où les élèves sont autonomes et où l’enseignante enseigne, mais il manque pour moi l’aspect de  la communauté de lecteurs et d’auteurs, qui vont ensuite tous s’investir à la même tâche, dans le même but. Pour moi, l’atelier de lecture et d’écriture sont plus spécifiques. Je préfère leur structure. Je trouve que les apprentissages sont mieux transférés de cette façon et pour moi, c’est beaucoup plus simple à gérer. Cela dit, il y a une ressemblance dans la façon de favoriser l’autonomie et de présenter ses attentes. Certains principes se ressemblent. Je considère que les ateliers de lecture et d’écriture sont plus complets, et ils se déroulent dans ma classe dans un environnement riche et axé sur la littératie.

MA