Recherche

Les ateliers d'écriture et de lecture au primaire

Inspiré de la démarche des Units of Study du TCRWP

Tag

réflexion

Des lecteurs pour la vie

un article de Martine Arpin

École Normale de Leuze-en-Hainaut, Belgique. Un vendredi matin d’octobre, 10h15.

Je suis attendue avec Yves Nadon pour rencontrer des étudiants en dernière année de Bac. Ils seront bientôt enseignants et nous allons parler écriture dans le cadre de l’un de leur cours. C’est le cinquième groupe que je rencontre en quatre jours. Quatre jours intenses et bien remplis: des étudiants, des enseignants, des professeurs, des éditeurs, des chercheurs. Je suis encore un peu  sous l’effet du décalage. J’ai déjà goûté les frites, les speculoos, les cuberdons et les chocolats, admiré La Grand-Place et la statue de Martine, écouté la légende du Manneken Pis, visité une librairie (la chouette Point Virgule de Namur) à la découverte d’auteurs et illustrateurs belges, visité le salon du livre jeunesse et rencontré avec plaisir Sophie, Élodie, Amandine, Jannique, Joseph, Marie-Luce, Christian, Angélique, Maude, Patricia et les autres : des enseignants et pédagogues extraordinaires et dynamiques. Avant-dernière rencontre, donc, de cette semaine riche en échanges et en découvertes. Lire la suite

Communauté

Un article d’Yves Nadon

Je n’avais que 11 ans quand Donald Graves publia pour la première fois Writing: Teachers and Children at Work, 22 ans lorsque Lucy Calkins écrivit Living between the lines, et 31 ans quand Nancie Atwell publia In the Middle. Des livres que je n’ai malheureusement découvert qu’à âge de 34 ans.

Je dis malheureusement en pensant à l’enseignant que j’aurais pu devenir si j’avais eu accès à ces idées au début de ma carrière. Je ne vous cache pas ma jalousie lorsque je vois de jeunes enseignantes, dans la vingtaine, commencer leur carrière en étant baignées dans ces idées…

Lire la suite

Créer une communauté d’apprentissage forte sur les plans affectifs et relationnels

Un article de Martine Arpin

 

Placer les meubles, organiser mes bibliothèques, préparer mes listes d’élèves, lire et relire leurs noms pour commencer à m’imprégner d’eux, préparer mon coin écriture, rendre ma classe accueillante pour le nouveau groupe d’élèves qui arriveront bientôt… La rentrée est toujours un moment de fébrilité. Ce sera bientôt l’automne, mais tout renaît, comme au  printemps!

C’est le moment idéal pour réfléchir à la façon dont les choix que je fais pour organiser ma classe reflètent mes valeurs et convictions pédagogiques. Quand je prends du recul et que je regarde ma classe, qu’est-ce que je vois? Qu’est-ce qui est important pour moi?

Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑